Il existe mille et une façons de goûter l’intimité d’une région. Des Hauts-de-France à la Corse, de la Bretagne à Provence-Alpes-Côte d’Azur… la France se découpe en une infinité de spécialités typiques à déguster au gré de nos itinérances. C’est particulièrement vrai pour les pâtisseries régionales qui sont nombreuses et parfois méconnues. En ce jour de Mardi Gras, où les délices sucrés sont rois, un petit voyage gustatif s’impose !

Le goût et le parfum de l’enfance

Mardi-Gras est l’une des fêtes préférées des enfantsAprès la galette des rois et les crêpes de la Chandeleur, c’est en effet le prétexte rêvé pour manger des douceurs, toutes plus gourmandes les unes que les autres, et de se déguiser pour fêter le carnaval. Il prend d’ailleurs tout son sens quand on en connait les origines. Mardi Gras précède en effet le mercredi des Cendres, fête catholique qui marque le début du Carême, un jeûne de 40 jours avant Pâques. Avant que les privations ne commencent, le repas de Mardi Gras était marqué par une abondance de viandes et de pâtisseries vite préparées. Il s’agissait aussi d’utiliser les réserves de beurre, huile et œufs, d’où la tradition des beignets, gaufres, crêpes et autres fritures.

Le traditionnel beignet de Carnaval

S’il y a une recette que l’on associe tout naturellement à Mardi Gras, c’est bien le beignet ! Le mot « beignet » est un diminutif du mot « beigne », qui date de la France du XIIIe siècle, où il désignait une boule de pâte frite dans du beurre. Le gonflement de la pâte lors de la cuisson a donné, au sens figuré, la signification actuelle du mot d’argot français « beigne » : bosse suite à un coup. La pâte de toutes ces déclinaisons de beignets est plus ou moins la même, ce sont le mode de cuisson, la forme et les parfums qui peuvent varier ! Les recettes se sont en effet diversifiées et améliorées selon les époques et les terroirs. On peut les déguster natures, sucrés, fourrés à la confiture ou à la crème ; croquants, moelleux, épais, aériens ; à base de pâte à crêpe, pâte à choux, pâte à brioche ou encore pâte à pain… ces pâtisseries toutes chaudes vont régaler les petits comme les grands gourmands.

Petit tour de France des Beignets 

Les plus traditionnels :

  • Les Bugnes dégustées dans le Lyonnais (à base de pâte levée et roulées dans le sucre encore chaudes)
  • Les Merveilles de Bordeaux ou Merveilles de Gascogne (avec une entaille à l’intérieur)
  • Les Pets de Nonnes de la Franche Comté (boules de pâte à choux frites) et les Beugnets aux pommes
  • Les Oreillettes Languedociennes (pâte levée parfumée à la fleur d’oranger)
  • Les Roussettes d’Alsace (anneaux cannelés parfumés aux kirch)
  • Et les traditionnelles gaufres du Nord…

Les moins connus :

  • Les Ganses de Nice (frites dans l’huile d’olive)
  • Les Guenilles d’Auvergne (à base de lait ou de crème)
  • Les Corvechets de Lorraine
  • Les Crouchepettes des Landes
  • Les Bottereaux du Pays Nantais (en forme de losange et saupoudrés de sucre glace)
  • Les Tourtisseaux de Vendée
  • Les Rondiaux de Sologne
  • Les crottes d’âne en Picardie et dans les Ardennes
  • Les Foutimassons à Nantes
  • Les Bougnettes du Pays Catalan
  • Les Chichi Frégi de Provence
  • Les Croquignolles d’Anjou

Et bien d’autres…

Découvrez la recette de Bugnes de notre internaute Vincent facile à réaliser !