En hiver, quand le froid s’installe et que le ciel fait grise mine, on aime se réchauffer à table autour de plats pas forcément légers mais tellement bons… Vous savez ? Ces assiettes bien copieuses avec du fondant et du réconfortant. Vous ne voyez toujours pas ? Pourtant les vacances d’hiver ne sont plus très loin. En cette période de neige et de ski, nous avons décidé de vous emmener en Auvergne à la découverte d’une spécialité délicieuse venue tout droit de l’Aubrac : la Truffade.

L’Auvergne, terre authentique et gastronome

Outre l’attrait touristique de son parc naturel de volcans, l’Auvergne, maintenant rattachée à la région Rhône-Alpes, est l’une des provinces les plus typiques de l’hexagone par son folklore et sa gastronomie. Ses quatre départements, l’Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme constituent un vrai poumon vert du centre de la France. La cuisine auvergnate s’appuie sur des produits simples et authentiques : lentilles vertes du Puy, ail rose, charcuteries, fromages… qui ont donné naissance à de nombreuses spécialités culinaires telles que le chou farci, la potée, l’aligot ou encore la truffade… car l’atout majeur de l’Auvergne c’est bien son fromage ! Il est tellement bon et varié ! Pas moins de 5 fromages d’Appellation d’Origine Protégée : le cantal, le Saint-Nectaire, la Fourme d’Ambert, le Bleu d’Auvergne et le Salers qui sont produits dans le respect d’un savoir-faire traditionnel et répondent à un cahier des charges précis, en faisant des fromages uniques.

Un plat qui met du baume au coeur

Pour éviter d’avoir froid il faut bien se nourrir. Un adage que l’on retrouve dans les maisons auvergnates depuis toujours, où l’on prenait le temps de faire sécher les jambons et saucisses, de laisser mitonner au coin du fourneau la soupe au chou… Autour de l’âtre de la cheminée c’était aussi le coin de la truffade, ce plat traditionnel auvergnat par excellence. La truffade est le fruit d’une savoureuse alliance de pommes de terre et de tome jeune de Salers ou de Cantal. Elle tient son nom du dialecte auvergnat « trufa » ou « trufla » signifiant pomme de terre. On la mange classiquement avec du jambon de pays ou des saucisses grillées avec une salade verte. Moins connue que son cousin l’aligot qui est un mélange de pommes de terre en purée, de crème et de tome, la truffade est une autre façon de déguster le fromage du Massif Central. On peut aussi la considérer de par sa composition à une alternative à la tartiflette.

La truffade une spécialité qui se partage

Depuis mars dernier, une confrérie de la truffade a vu le jour afin de promouvoir ce plat représentatif du terroir auvergnat.  Elle rassemble une trentaine de membres dont les objectifs sont de défendre ce plat gastronomique dans son ensemble et de privilégier le circuit court entre les producteurs locaux et restaurateurs. Chez Tables & Auberges de France, notre constante volonté de porter la richesse de nos terroirs et le savoir-faire de nos membres, a donné naissance aux « Routes Gourmandes ». La Route Gourmande de la Truffade sélectionne les tables qui proposent ce plat emblématique (à la carte, dans un menu ou sur commande). Retrouvez-la sur notre site :  route-gourmande-de-la-truffade

Annie Mitault