Le jury du Trophée Petit Déjeuner Gourmand

Nicolas SALE – Président du Jury

Chef des Cuisines du Ritz

François BOURGON, MOF Fromager

« J’adore le moment du petit déjeuner, car j’ai faim et mes sens sont en éveil. J’aime descendre dans une salle manger qui sent bon, la viennoiserie, le thé et les œufs brouillés. Mes voyages en Angleterre m’ont toujours laissé ce souvenir de petits déjeuners sucrés salés, composés de scrambled eggs, potatoes and sausages, accompagnés des inévitables toasts. Lors de mes voyages, le choix d’un hôtel peut dépendre du buffet de petit déjeuner. A la maison, j’aime commencer la journée avec des fruits, du pain grillé beurré couvert de copeaux de Comté en dégustant un thé vert ».

Mark WATKINS, Président-fondateur Coach Omnium

« Le petit déjeuner à l’hôtel a toujours été la quête du Graal pour moi. J’adore les hôteliers qui ont tout compris et qui lui donnent ses lettres de noblesse. Je ne me suis pas contenté d’observer. Après avoir créé un concept à succès pour une chaîne hôtelière (je m’occupais de son marketing), mon premier ouvrage-conseil professionnel, publié dès 1992, portait sur ce service hôtelier, auquel je prête une attention serrée comme un diamant sur sa bague.
Le petit déjeuner reste la seule prestation qui peut vraiment ravir les clients d’hôtels, tant il peut être festif, surprenant, agréable, voire ludique. Quand il est devenu presque impossible d’étonner ailleurs. A l’hôtel, il peut être ce que les gens n’ont pas vraiment chez eux : pas besoin de sortir pour acheter des croissants, tout est là. Pour les viennoiseries comme pour le reste : variété, originalité, spécialités régionales, productions maison ou artisanales, fraîcheur, générosité, envie de surprendre et de faire découvrir, mise en lumière, mise en scène théâtrale même,…
Réussir un petit déjeuner à l’hôtel passe évidemment par des produits de première qualité, quelle que soit la gamme de l’hôtel. Mais aussi par une belle imagination dans la présentation des aliments, par une mise en valeur soignée et par un service attentionné. Cela paraît certes banal expliqué comme ça, mais c’est pour rappeler que la qualité d’un hôtel passe par la qualité de son petit déjeuner. Et on peut obtenir des « waouh ! » par les clients, rien que sur ce registre.
Mon dernier ouvrage est téléchargeable gratuitement – Livret-conseil pratique : les petits déjeuners buffet »

Frédéric LALOS, MOF Boulanger

Sylvain HERVIAUX, MOF Boulanger

« Avant tout le petit déjeuner doit être un moment de plaisir c’ est le commencement de la journée… le plus équilibré possible il ne doit pas oublier la gourmandise ! Accompagné d’une boisson chaude, il satisfera les papilles par sa simplicité et son excellence. Une bonne viennoiserie, une bonne confiture… moi qui suis fils et petits fils de boulanger des souvenirs de petit déjeuner extraordinaire j’en ai plein…
La confiture de ma maman, les viennoiseries de mon papa, son jus d’orange pressé avant de partir affronter une journée bien remplie… d’inoubliables souvenirs… »

Eric Fauguet, Fondateur de  L’application abcdterroir

« S’il fallait retenir un seul souvenir d’un petit déjeuner… ! Contorsion quasi impossible tant mon enfance a su puiser l’énergie nécessaire dans ce repas matinal.
Mais, sans dévoiler les secrets de la baguette cuite au four à bois de mon Berry natal, je vais vous évoquer l’esprit du salé sucré. J’ai ainsi découvert, un matin, à Stirling, Ecosse, l’assiette dont je vais vous parler : Une saucisse, et quelle saucisse… un knacki au goût indescriptible, des beans à la sauce tomate sucrée, un œuf au plat et des toasts d’un moelleux sans fin….le petit déjeuner anglais m’était révélé !!! 30 km de Manche nous sépare de nos cousins bretons…. Un univers sépare nos assiettes ! Mais quel plaisir, car encore aujourd’hui, ma mémoire me retransmet les émotions d’une gourmandise surprenante et exaltante.  Bon appétit ! »