Saint-Patrick oblige, ce samedi nous n’y verrons que du vert ! Au programme : déguisements, danses et chansons celtiques, bonne humeur et surtout des litres, des litres et encore des litres de bière qui seront dégustés dans les pubs ce 17 mars, jour où l’on célèbre le saint-patron de l’Irlande. Une fête qui dépasse largement les frontières de l’île celte puisqu’on la retrouve dans chaque pays où la communauté irlandaise est présente. Zoom sur cette grande journée festive dédiée à la culture irlandaise !

Contrairement aux idées reçues, la Saint-Patrick n’a pas été créée par les brasseurs pour nous faire boire beaucoup de bière, quoique… on ne va pas se mentir, le 17 mars a pris de l’ampleur et il rime souvent avec « fête de la bière ». Et si les français aiment avant tout la consommer en période estivale, plusieurs brasseries françaises produisent la fameuse bière de saison dite « de mars » ou « bière de printemps » commercialisée du 1er au 31 mars. A noter que la France est le huitième pays producteur de bière en Europe, derrière l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et la Hollande avec pas moins de 1000 brasseries réparties sur le territoire produisant près de 3000 marques de bières différentes. Concernant la consommation, l’hexagone se situe très loin de ses voisins européens avec 30 litres consommés par habitant et par an (contre 144 litres bus par les tchèques ou 81 litres pour les irlandais).

Le Saint Patrick’s Day est une fête catholique qui célèbre le saint-patron de l’Irlande (395-461). Selon la légende, il serait mort un 17 mars après avoir évangélisé le pays à l’aide d’un trèfle (devenu depuis l’un de ses symboles) pour expliquer le concept de la Sainte Trinité. A l’origine, la Saint-Patrick n’est pas proprement irlandaise, ce sont les américains qui ont popularisé ces festivités, beaucoup étant d’origine irlandaise. Selon des témoignages écrits, la première parade de la Saint-Patrick s’est tenue en 1737 à Boston aux Etats-Unis. Il faut savoir qu’il a longtemps été interdit de boire à la Saint-Patrick en Irlande. En effet, la fête religieuse tombant en pleine période de Carême, les excès étaient mal vus par la religion catholique. Une loi imposait donc aux pubs irlandais de fermer le 17 mars !

Heureusement depuis 1961, l’interdiction a été levée pour le plus grand plaisir des amateurs de bière et autre breuvage du pays des « leprechauns », ces petits lutins malicieux qui aiment faire des farces aux humains. On dit qu’ils possèdent une marmite remplie d’or cachée au pied d’un arc en ciel. Plutôt que de chercher à repérer ce trésor, si l’on fêtait la Saint-Patrick en cuisinant les spécialités culinaires irlandaises ? Accompagnées de bières artisanales, dont nous vous dévoilons quelques productions ci-dessous, elles seront encore meilleures. A vos pintes !

Annie Mitault

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Notre carnet d’adresses :

Brasserie Artisanale Picardennes
29 rue Jules Lardière
80800 CORBIE

Depuis 2011 cette brasserie fabrique et commercialise la bière La Mascotte, estampillée Terroir de Picardie. La Mascotte se décline en blanche, blonde, ambrée, noire, ambrée double et blonde triple. Certaines sont médaillées. Ouverture de la Brasserie au public le mercredi après-midi et le vendredi après-midi. Disponibles dans les petits commerces de la région (boucheries, boulangeries, magasin de terroir, cavistes…).

___

Brasserie La Margoutie
24330 BLIS ET BORN

Créée en 2004, au coeur du Périgord, cette brasserie fabrique La Margoutie, une bière dont toute la production est certifiée bio. La gamme se décline en 6 bières non filtrées et non pasteurisée, sur levure. Vente sur place tous les jours. Distribuée également dans certains commerces locaux, bio, hôtels, bars et restaurants.

Spécialités : Spécialités : bière blonde ; blanche ; ambrée ; brune ; noire et triple grain (La Blizz).

___

La Bierataise
848 Route de Poucharramet
31370 BERAT

Cette brasserie artisanale est le fruit d’une rencontre entre Claude BOYER et de Michel JOUIN autour de la création d’événement à Berat sur la thématique Irlande et bière. La brasserie a été créée en 1998 suivie de l’ouverture d’un restaurant “à la bière”. Ni filtrées, ni pasteurisées, la bière conserve tous ses arômes qu’elle soit blonde (bière douce pur malt), brune (type bière noire), blanche à la violette et ambrée. Vente à la fabrique le vendredi et le samedi, de 17h00 à 20h00. Ventes dans les restaurants, les épiceries fines, les cavistes, le milieu associatif.

Spécialités : Spécialités : figa (bière à la figue : malt et figue séchée) ; blanche à la violette (aromatisée à la liqueur de violette).