A quelques jours de la fête nationale, difficile de passer à côté de cette odeur caractéristique qui embaume nos terrasses et nos jardins… le barbecue est l’un des grands classiques de l’été. Synonyme de plein air, il permet de se retrouver en famille ou entre amis autour de grillades en toute convivialité. Véritable plaisir populaire partagé par beaucoup d’entre nous, la cuisson au grill connait depuis une quinzaine d’années une évolution sans précédent, certains n’hésitant pas à s’équiper en nouveau matériel à l’image de la plancha. Ainsi, chaque été, la bataille fait rage entre les inconditionnels de la braise de bois et les adeptes de la plaque chaude qui nous arrive tout droit d’Espagne. Alors êtes-vous plus team barbecue ou team plancha ?

Le barbecue au goût inimitable

En cette période de vacances difficile de résister. Le retour du soleil permet à tous les amateurs des saveurs estivales de retrouver, après de longs mois d’hiver, les joies de la cuisson à la braise. Les bouchers nous mettent l’eau à la bouche en proposant des étals tous plus alléchants les uns que les autres. Au-delà des grands classiques (brochettes de bœuf, chipolatas, merguez etc.) chaque région y va de sa spécialité : saucisse de Toulouse, côte de bœuf de Salers, brochettes de cœurs de canard, sardines et rougets de Méditerranée, camembert de Normandie etc. A peine passé la porte d’entrée du supermarché du coin, ce sont mille et un appareils en tout genre qui nous font les yeux doux : à charbon de bois, à gaz, électrique… avec ou sans couvercle… cet équipement relativement accessible est un incontournable. Et que dire des barbecues « fait maison » dans de vieux bidons en métal ou constitués de deux briques posées à même le sol et équipées d’une simple grille ? Il faut dire que ce mode de cuisson est l’un des tout premiers à avoir été utilisé par les êtres humains. Les premiers foyers de cuisson remontent à environ 400 000 ans avant J.C. Ce serait ensuite au XVe siècle que l’on trouve les premières traces de l’ancêtre du barbecue dans les caraïbes où l’on utilisait un dispositif pour faire rôtir la viande en plein air appelé « barbacoa ». Ce sont les espagnols qui ont importé cet ingénieux système dans toute l’Europe. Depuis la technique a peu évolué. Le secret d’un bon barbecue réside principalement dans le rituel de l’allumage et l’art de faire une bonne braise à base de charbon de bois ou de sarments de vigne pour les plus connaisseurs. Pour apporter un surcroit de saveurs aux viandes et aux poissons, rien de tel qu’une bonne marinade en amont de la cuisson et quelques herbes aromatiques !

La plancha pour une cuisine plus saine

Si le fumet de la viande grillée en transcende le goût, certains y voient tout de même un risque pour la santé (il faut éviter que la nourriture soit en contact direct avec la flamme). D’où une préférence pour la plancha qui permet l’écoulement des mauvaises graisses le long de la plaque plutôt que dans les cendres du barbecue, évitant ainsi les fumées de graisse brûlée. La plancha favorise aussi une cuisine plus saine en préservant les vitamines et les minéraux des aliments sans les assécher. Les possibilités culinaires sont infinies : côtelettes, brochettes mais aussi noix de Saint-Jacques, coquillages, gambas, calamars, saumon, tranches d’aubergines, tomates, poivrons etc… Aujourd’hui sur un million d’appareils, deux appareils vendus sur trois sont des barbecues et le troisième est une plancha. On en trouve de toutes les tailles et de tous les prix.

Quelle que soit la méthode utilisée, la cuisson au barbecue ou la cuisson à la plancha ont un point commun : celui de réunir au premier rayon de soleil. La convivialité s’ajoute au plaisir de la bonne chair et l’on assiste d’année en année au retour des traditionnels barbecues républicains à l’occasion du 14 juillet. A noter pour les plus férus d’entre vous, le Championnat de France de Barbecue qui se déroule en juin au Saintes-Maries-de-la-Mer, capitale de la Camargue !

Annie Mitault