Voici venu le temps des agapes automnales, la saison intermédiaire où l’envie de cuisiner un bon petit plat mijoté le dimanche revient au grand galop. Avec ces températures qui baissent, quoi de plus réconfortant qu’un plat chaud gourmand à souhait ? Parmi les classiques qui embaument toute la maison, le traditionnel poulet de Bresse à la crème met forcément l’eau à la bouche. On ne s’en lasse pas. Il fait partie des nombreuses spécialités régionales que Tables & Auberges de France s’efforce de partager avec vous tout au long de l’année. En ce beau mois d’octobre, période aux couleurs chatoyantes, c’est du côté du bocage Bressan que nous avons choisi de vous emmener…

De par la diversité de ses terroirs et de ses nombreuses recettes, le charme de notre pays s’incarne dans nos assiettes et dans nos régions. Pour les passionnés de gastronomie, profitez d’un séjour dans le département de l’Ain pour déguster un bon poulet à la crème, un plat 100 % terroir. De la petite auberge de campagne à la grande table renommée, c’est le plat emblématique de la Bresse que l’on trouve sur les cartes des restaurants de la région. Premier défenseur de ce produit local d’exception, le grand chef Georges Blanc est l’ambassadeur historique de la volaille de Bresse et le président du Comité Interprofessionnel. Il perpétue la tradition du poulet et de la poularde selon les recettes mises au point par son aïeule Elisa, la célèbre « mère Blanc » des années 30, dont le célèbre poulet à la crème. Que ce soit dans son Ancienne Auberge ou dans son restaurant gastronomique à Vonnas, on le sert préparé dans les règles de l’art. Une recette que l’on vous fait partager à la fin de cet article.

« Reine des volailles, volaille des rois », la volaille de Bresse, élevée dans le bocage bressan, est détentrice depuis 1957 d’une Appellation d’Origine Contrôlée (devenue AOP en 1996) à l’image des grands vins. Elle est la seule volaille en France et dans le monde à bénéficier d’une telle reconnaissance. C’est en 1591, qu’il est fait mention pour la première fois de la Volaille de Bresse. Dans les registres de Bourg-en-Bresse les habitants de la ville offrent 2 douzaines de volailles grasses au marquis de Treffort qui a chassé les troupes savoyardes. Déjà la volaille de Bresse est une offrande, un cadeau raffiné. Celle qui fait la renommée de sa région est facilement reconnaissable : de fines pattes bleues et lisses, un plumage blanc et une crête rouge… Sa parure se complète d’une bague en argent à sa patte gauche sur laquelle sont inscrites le nom et l’adresse de son éleveur. Sa chair savoureuse et tendre affole les papilles de tous les gastronomes. Elevée en plein-air pendant 16 semaines, la volaille trouve dans le bocage bressan une partie de son alimentation (herbe, vers, mollusques, insectes…) complétée par l’éleveur (blé, maïs et produits laitiers). Son aire de production s’étend sur une zone délimitée (Ain, Saône et Loire et Jura) à partir d’un savoir-faire ancestral.

Chez Tables & Auberges de France, notre constante volonté de porter la richesse de nos terroirs et le savoir-faire de nos membres, a donné naissance aux « Routes Gourmandes ». La Route Gourmande du Poulet à la Crème sélectionne les tables qui proposent ce plat emblématique (à la carte, dans un menu ou sur commande). Retrouvez-la sur notre site

http://www.tables-auberges.com/routes-gourmandes/route-gourmande-du-poulet-a-la-creme/

Annie Mitault

Recette du poulet à la crème « Façon Mère Blanc » (recette de Georges Blanc)