Citrouilles illuminées, déguisements effrayants, friandises … Halloween est certainement la fête païenne la plus célébrée au monde.
Connaissez-vous son origine et celle de ses traditions mystérieuses ?

Un peu d’histoire …

Célébrée le 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint, Halloween puise son origine dans la fête païenne Celte de Samhain qui était célébrée à la même date par les druides, 300 ans av JC. Cette célébration constituait pour eux une sorte de rituel du nouvel an, leur calendrier commençant en effet à cette date. Ils célébraient alors la fin de l’été, le retour de l’hiver et la fête des morts. Les druides se déplaçaient de foyer en foyer réclamant des offrandes en proférant des malédictions, d’où le fameux dicton d’Halloween : « Trick or Treat » littéralement « Présent ou malédiction ». 
Pour éclairer leur chemin, ils portaient des navets évidés et découpés en forme de visages dans lesquels brulait une bougie…

Hasard du calendrier ? Ce n’est que bien plus tard, en l’an 840 que le pape Grégoire IV instaura la Toussaint déclarant que le 1er novembre et la veille seraient consacrés à la célébration des morts. D’où le nom de Halloween issu de l’expression Celte « Allhallowmas » qui se traduit comme : la veille de tout ce qui est saint.

Alors très populaire en Irlande, Ecosse et au Pays de Galles, Halloween est introduite en Amérique du Nord dans les années 20 par les émigrants irlandais et écossais fuyant la famine.

Des traditions bien ancrées

Aujourd’hui principalement célébrée dans les pays anglophones tels que l’Irlande, la Grande Bretagne, les Etats-Unis, le Canada, l’Australie et la Nouvelle Zélande, Halloween est toujours célébrée dans le monde entier avec diverses traditions.

Citrouilles & légende de Jack-o’-lantern

Vous l’avez surement remarqué, le jour d’Halloween est aujourd’hui le jour de la citrouille ! Partout aux abords des maisons on voit fleurir des citrouilles creusées éclairées par des bougies. 
Les Irlandais sont à l’origine de cette tradition issue de la légende de Jack-o’-lantern : « esprit condamné à errer du Terre car il ne pouvait entrer ni au Paradis à cause de l’avarice dont il avait fait preuve pendant sa vie, ni en Enfer à cause de tours qu’il avait joué au diable ». La légende raconte que le diable pour le consoler lui aurait donné un charbon ardent qu’il aurait alors glissé dans un navet pour éclairer son chemin, tout comme les druides Celtes en leur temps. 
Navet qui fut remplacé en Amérique par des citrouilles, plus locales et faciles à sculpter.

HalloweenL’astuce des chefs Tables & Auberges de France : Cuite avec des oignons, du sel, du poivre et une pincée de noix de muscade, la chair des citrouilles et potirons évidés se transforme en un délicieux repas d’Automne !

Costumes effrayants et friandises

La tradition moderne veut aussi que les enfants se déguisent avec des costumes de fantômes ou sorcières grimaçantes et aillent frapper aux portes en demandant des friandises avec la fameuse formule historique « Trick or treat » qui a traversé les siècles après avoir été utilisée il y a plus de 2000 ans par les druides celtes.

A noter que les couleurs d’Halloween : orange et noir rappellent le contraste entre la lumière et l’obscurité.

SONDAGE > Pensiez-vous que les Celtes étaient pour autant dans cette célébration ?