En France, les épicuriens ont compris depuis longtemps l’intérêt d’intégrer les grands vins, qui font la renommée de notre pays, dans des plats en sauce. Au gré des régions, ces alliances gustatives ont donné naissance à de véritables concentrés de saveurs comme le bœuf bourguignon, fleuron de notre patrimoine culinaire. Il suffit de poser la cocotte sur la table pour constater l’engouement qui règne parmi les convives, et ce, en hiver comme aux beaux jours. Rien qu’au fumet qui s’en dégage, chacun se met à saliver, tandis que de savoureux souvenirs d’enfance remontent. Aujourd’hui nous poursuivons notre revue des plats favoris des français avec l’histoire du bœuf bourguignon, le plat dominical par excellence qui se partage en famille.

Natif de la Bourgogne

Comme son nom l’indique, le bœuf bourguignon a vu le jour dans la région de Bourgogne. Il fait référence aux richesses de son terroir d’origine, à savoir le célèbre bœuf Charolais et les excellents vins rouges connus dans le monde entier. La Bourgogne est en effet une région réputée pour la qualité de ses élevages bovins et de ses vignobles. Ce plat rustique est une « estouffade de bœuf » mitonnée au vin rouge qui garnissait autrefois les tables des paysans les jours de fête. L’histoire raconte que les ducs de Bourgogne auraient ramené cette recette de la région des Flandres, qu’ils occupèrent entre le XIVe et le XVIe siècles.

Bien choisir ses morceaux de viandes

De la viande de bœuf, du bon vin, des lardons, des champignons, des oignons, des carottes… telle est la recette de base du bœuf bourguignon. Mais pour le réussir il faut aussi savoir quels morceaux de viande choisir. Nécessitant plusieurs heures de cuisson à feu doux, il ne faut pas hésiter à demander conseil à son boucher pour choisir les meilleurs morceaux à mijoter. Traditionnellement, le bœuf bourguignon se compose de parties maigres (paleron, gîte, jumeau etc.), de parties gélatineuses (macreuse, collier, jarret etc.) et de parties entrelardées (tendron, plat de côtes etc.). Si tous les vins de Bourgogne peuvent être utilisés pour cette recette, les puristes recommandent un côte-de-Beaune ou un côte-de-Nuits. Pour réussir ce plat emblématique de la gastronomie française, voici quelques astuces pour encore plus de goût : certains ajoutent du Marc de Bourgogne et d’autres un carré de chocolat noir dans la sauce. On peut accompagner le bœuf bourguignon de pâtes fraiches ou de pommes de terre cuites à la vapeur. Enfin, on ne manquera pas de choisir un vin qui a du corps pour le déguster, un rouge de Bourgogne cela va de soi !

Carnet d’adresses

Nous vous invitons à découvrir La Route Gourmande du bœuf bourguignon sur notre site internet. Elle sélectionne les tables qui proposent ce plat emblématique (à la carte, dans un menu ou sur commande). Retrouvez-la sur notre site :  https://www.tables-auberges.com/routes-gourmandes/route-gourmande-du-boeuf-bourguignon/