Le deuxième volet de notre série dédiée aux Bistrots Gourmands nous emmène à Rouen (76) dans l’une des plus anciennes enseignes de la ville : « Les Maraîchers » qui célèbre cette année ses 105 printemps. Si la Place du Vieux Marché a un peu changé d’aspect au cours des dernières décennies, ce bistrot d’antan a su traverser le temps, et a toujours représenté un lieu de vie incontournable pour plusieurs générations de clients. Au début du XXe siècle, le restaurant était un dortoir pour Les producteurs locaux qui venaient vendre leurs viandes, fruits et légumes sur le marché où fût brûlée Jeanne d’Arc. Pour rendre hommage aux nombreux maraîchers qui dormaient sur place, le lieu fût baptisé le « Café des Maraîchers » en 1912. Petit à petit, l’endroit est devenu un restaurant où l’on mangeait à la bonne franquette. Une cuisine populaire que les différents propriétaires vont perpétuer, dont la famille Cauvin qui reprend Les Maraîchers en 1983. Aujourd’hui Prudence Cauvin a repris le restaurant de ses parents depuis plus d’un an et fait perdurer une ambiance brasserie. Avec son équipe elle vous accueille dans un véritable bistrot plein de chaleur avec ses plaques émaillées, son comptoir en zinc d’époque, son plancher de chêne, ses barbotines et ses photos de familles dont la plus ancienne date de 1901. A noter que le bistrot Les Maraîchers est un bâtiment classé et qu’il est référencé dans le guide des cafés historiques et patrimoniaux d’Europe.

Une brasserie comme on les aime…

Rien ne prédestinait Prudence à se lancer dans la restauration puisqu’elle se consacrait à des études de littérature et de journalisme. Et pourtant… « Difficile d’y échapper. J’ai baigné dedans toute mon enfance avec ma famille, cela s’est donc fait tout naturellement. Avec notre chef François Sénécal, nous nous attachons à faire découvrir ou redécouvrir les grands classiques de la cuisine bistrot : tête de veau ravigote, huitres de Blainville, sole meunière, côte de bœuf sauce béarnaise, cocotte de ris de veau, fromages normands… et le fameux gratin de pommes au Calvados. Sans oublier notre marmite du pêcheur dont vous allez découvrir la recette plus loin. Nous travaillons les meilleurs ingrédients frais et locaux en favorisant bien sûr les produits de Normandie. Côté vins, nous proposons le plus possible de vins de propriétaires achetés directement chez les producteurs, à l’image du cidre fermier de chez Fougeray et de notre Beaujolais (bistrot oblige !) de chez notre ami Françis Jaffre, producteur à Charentay (69) de père en fils ».

Les Maraichers ont soufflé leur 105ème bougie et se portent à merveille. Ce week-end, ils seront en première ligne à la Fête du Ventre et de la Gastronomie Normande qui se déroule les 14 et 15 octobre sur la place du Vieux Marché (www.rouenconquerant.com). A cette occasion, l’équipe des Maraîchers vous concoctera un menu spécial « Fête du Ventre ».