Ouvertes pour quelques jours, quelques semaines, quelques mois, voire de façon définitive, les boutiques éphémères (ou non…) ont tout pour plaire. Ce concept, venu des Etats-Unis, connaît un succès grandissant depuis quelques années, au point d’intéresser maintenant les restaurateurs qui font évoluer leur façon de travailler pour survivre. Ces adresses répondent à une attente du public, plus que jamais regardant sur l’élargissement des moments de consommation et le rapport qualité prix.

Il faut dire qu’entre la fermeture des restaurants et les restrictions d’horaires ou de déplacements, liées à la lutte contre la pandémie, c’est toute une profession qui s’est d’abord mis sur pause, avant de prendre le temps de réfléchir et de se réinventer. A commencer par la mise en place de la vente à emporter, qui était jusqu’à présent réservée à la restauration dite « rapide ». C’est une véritable petite révolution qui s’est opérée dans les restaurants traditionnels. La nouvelle tendance des boutiques, dans la continuité de la vente à emporter, s’annonce dorénavant comme un vrai levier de croissance pour les chefs qui veulent rester actifs auprès de leur clientèle et de leurs fournisseurs. C’est aussi, bien sûr, le moyen de faire rentrer un peu d’argent alors que les restaurants restent fermés. Plats et menus à emporter, douceurs et gourmandises, conserves, vins, épices et condiments etc. l’offre culinaire est étoffée avec des produits locaux sélectionnés par les chefs eux-mêmes. Une solution pour garder le lien et d’unir leurs forces avec les artisans et les producteurs locaux, eux aussi impactés par cette crise sans précédent.

Chez Tables & Auberges de France aussi, les premières boutiques de chefs ont fait leur apparition, et on ne peut que vous encourager à vous y rendre pour soutenir tous ces professionnels durement touchés. C’est le moment d’apprendre à connaitre leur savoir-faire et les produits qu’ils ont choisis pour travailler en achetant directement sur place. Certains d’entre eux profitent de cette période pour tester de nouvelles saveurs et techniques culinaires, l’occasion de partager avec vous tout leur talent qui lui n’est pas à l’arrêt, bien au contraire, à des coûts très accessibles. Voici une sélection d’adresses à découvrir :

En attendant de pouvoir recevoir la clientèle dans leur restaurant, Annabelle et Jean-Luc Tartarin ont mis en place une épicerie éphémère ouverte du mardi au samedi de 10h00 à 18h00. A la vente des produits sélectionnés par le chef (vins, épices etc.), les « tartarinades » proposées en bocaux ainsi qu’une carte de desserts et douceurs sucrées : Velouté de potirons curry citron, Velouté de légumes anciens, Bisque de homard et escargots, Bœuf bourguignon, Blanquette de veau, Eclairs au chocolat, Tartelettes aux agrumes, Mousse onctueuse au fromage blanc et pommes caramélisées parfumée au gingembre.

Depuis le mois de novembre 2020, le chef Jéremy Lasserre et son équipe proposent des plats à emporter tous les jours (sauf dimanche et lundi) de 9h00 à 18h00.  Belle carte d’entrées, de plats, de desserts, de vins sélectionnés et bien d’autres gourmandises : Gravlax de saumon à la betterave et vodka crème combava, Saint Jacques poireaux fondants et jus de coquillages, Fondant plat de côte fumé, bouillon « Pho », Cake au thé matcha et citron yuzu ganache montée chocolat blanc. Sélection de vins par le sommelier du Restaurant l’Hibiscus.

La boutique propose aux fins gastronomes des produits imaginés ou sélectionnés par Maxime Kozlitine avec le plus grand soin. Découvrez une cuisine raffinée, créative et ouverte sur le monde par l’audace des épices et l’harmonie des accords. De nouvelles créations à découvrir chaque semaine ! Ouvert tous les jours de 11h à 17h30.

Dans le coeur historique de Nîmes, le chef Julien Barrera Labonne, ancien second d’Alain Passard, exprime son talent culinaire dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Ouvert tous les jours de 10h à 21h.

B’Ôcal c’est le meilleur du Bistrot RG (Restaurant Nature Table Gastronomique) à Armentières (59). C’est aussi une boutique éphémère de plus de 70 produits locaux, mais aussi des produits de copains ou coups de cœur de Cécilia et Nicolas. Ouvert du mardi au dimanche.

La Maison Péret, située rue Daguerre à Paris, propose une cuisine aux couleurs des Provinces de Frances. Ses spécialités campagnardes, de région et du terroir sont à la vente avec une sélection de vins de propriétés. Carte à emporter : Œufs durs mayonnaise, Harengs (label Rouge) de chez David pommes à l’huile, Cuisse de canard confite avec manchon, Saucisse fraiche d’Auvergne au couteau, fromages d’Auvergne.